Inclusion Communautaire

English

www.trousseinclusion.ca

Question d’inclusion

Question d’inclusionQu’est ce que l’inclusion?   L’inclusion est une ouverture sur le monde, une façon de voir la communauté et de comprendre le rôle que toutes les personnes peuvent jouer dans la société dans laquelle nous vivons. Toutes les personnes ont des talents à partager et nous devons reconnaître que certaines d’entre elles ont besoin des opportunités et de l’encouragement afin de pouvoir partager leurs « cadeaux » et de créer une meilleure vie pour tous. Les groupes, les organismes ou associations qui sont réellement inclusifs créent des rôles ou positions valorisantes pour les personnes qui sont souvent exclues. Soit, par exemple, les personnes ayant un handicap physique ou intellectuel, les personnes âgées, les membres des groupes minoritaires.

"Les personnes handicapées ne sont pas des héros. Ce sont des gens ordinaires comme toi et moi qui ont aussi des rêves et des aspirations. Leur identité et leurs besoins primaires sont satisfaits, comme les nôtres, dans la communauté. Là, ils peuvent, comme nous tous et toutes, se sentir bien et bâtir des liens significatifs. "

~ Hon. David Kilgour

Real Player

Vidéoclip: l'inclusion

Regardez ce vidéoclip

RealMedia® qui donne un aperçu de l’inclusion. Il s’agit d’un extrait de notre vidéo VHS intitulé L’inclusion communautaire, qui est disponible à la page des Ressources. Si vous n’avez pas le lecteur RealMedia®, vous pouvez le télécharger gratuitement ici.

 

La culture de l’inclusion

La culture de l’inclusion commence par l’affirmation que chaque être humain est doué. Une telle affirmation peut sembler bizarre parce que traditionnellement, nous n’appliquons l’adjectif «doué» qu’aux personnes dont les talents et habiletés, qui sont habituellement circonscrits, nous impressionnent, éclairent, divertissent ou servent. La culture de l’inclusion considère les dons de façon très différente.

Nous affirmons que la douance est en effet un trait humain commun, qui est fondamental à notre capacité d’être membres de nos communautés. Les dons sont qui nous sommes, ce que nous faisons ou ce que nous avons qui nous permet de créer des possibilités d’interaction pour nous et pour les autres – des interactions importantes que partagent au moins deux personnes. Alors, par exemple, si vous voulez vous amuser en jouant au softball pendant une soirée et que vous avez besoin de six autres personnes pour former une équipe, vous pouvez offrir cette chance de jouer à plusieurs personnes, même un spectateur. Mais vous ne pouvez pas jouer sans avoir au moins 7 personnes par équipe, alors lorsque la septième personne arrive, sa présence est un don à bien d’autres personnes, même si elle ne joue pas très bien.

Notre présence est le don fondamental que nous faisons à la communauté humaine. La présence est le fondement de toutes possibilités et interactions – de tout ce qui a de l’importance dans nos vies.

Chaque personne possède une variété de dons ordinaires et extraordinaires. Les personnes que nous appelons «handicapées» possèdent une variété de dons ordinaires et extraordinaires qui peuvent stimuler l’action et l’importance chez les autres.

 

À quoi ressemble une communauté inclusive?

Une communauté inclusive est un réseau accessible où les dons et contributions des gens à la vie communautaire sont facilement reconnus, valorisés et reçus. Une communauté inclusive doit être bienveillante, réceptive, accueillante, encourageante et proactive.


 "Une communauté inclusive offre des soutiens favorisant la création de réseaux d’amitié solides qui assurent la place des individus dans une communauté. Ces réseaux de soutien se développent naturellement dans des endroits où les relations se forment spontanément (p. ex. dans les écoles, les lieux de travail, les églises, les clubs, etc)."

de «Des communautés pour tous»- ACIC 

Les communautés inclusives offrent aux personnes handicapées des possibilités solides et respectables d’apprentissage et de travail aux côtes de leurs égaux. Ceux qui travaillent ont un emploi qui leur est important et gagnent un salaire juste. Chaque membre de la communauté peut profiter d’une gamme d’activités récréatives, politiques, culturelles et spirituelles. Comme le dit John MacKnight, une communauté inclusive n’a pas d’étrangers!

"Dans un sens réel, tous les aspects de la vie sont interdépendants. Chaque personne est prise dans un réseau inévitable de mutualité qui forme notre destin. Ce qui touche une personne directement nous touche tous indirectement…Je ne peux pas être la personne que je suis censée être avant que vous soyiez qui vous êtes censé être et vous ne pouvez pas être la personne que vous êtes censée être avant que je suis la personne que je suis censée être. C’est la structure interdépendante du destin."

Martin Luther King 

N’oubliez pas que chaque communauté est différente et deviendra inclusive de sa propre façon au bon moment. Bien que toutes communautés sont capables de devenir inclusives et qu’elles ont toutes des caractéristiques comme celles mentionnées plus haut, la souplesse est nécessaire dans chaque situation pour permettre aux ressources nécessaires à l’inclusion de transparaître.

Les questions à se poser
Il est important de jeter un regard sur votre groupe et d’y réfléchir. Les questions suivantes peuvent aider.

 

  1. Est-ce que le groupe compte parmi ses membres des personnes ayant un handicap intellectuel ou physique?
  2. Y a-t-il des membres du groupe qui sont oubliés ou écartés de vos activités, ou qui ne sont pas accueillis et traités aussi bien que les autres?
  3. Avez-vous déjà eu des membres ayant un handicap dans le passé? Si oui, pourquoi ne sont-ils plus membres.
  4. Est-ce que votre groupe encourage activement les personnes ayant un handicap à se  joindre? Si oui, comment? Si non, comment pourrait-il le faire?
  5. Votre groupe a-t-il un énoncé de mission? Si oui, le concept de l’inclusion de toutes les personnes est-il clairement indiqué? Si non,  comment pourrait-on le modifier en ce sens?
  6. Connaissez-vous personnellement une personne ayant un handicap? Est-ce que cette personne se sentirait à l’aise et bienvenue en se joignant à votre groupe ou association?
  7. Est-ce que vous vous assurez que les personnes ayant un handicap sont invités à assister à vos activités?
  8. Avez-vous déjà personnellement invité une personne ayant un handicap à sðengager à faire partie de votre organisme?
  9. Croyez-vous qu’un atelier ou une présentation sur l’inclusion pourrait vous aider?
  10. Est-ce que votre association et ses activités sont assez flexibles pour accomoder des  gens qui ont des aptitudes différentes ou des façons de s’exprimer différentes? Y  a-t-il des choses qu’on peut faire pour que ce soit possible?
     

Vous ne connaissez peut-être pas des gens ayant un handicap et vous ne savez peut-être pas où commencer pour contacter des gens qui pourraient devenir de nouveaux membres de votre groupe. Il y a plusieurs façons de rejoindre des gens qui veulent sðengager:

  • Communiquez avec les foyers de soins spéciaux dans votre région pour qu’on vous  suggère des gens qui seraient intéressés à se joindre à vos groupes  ou vos activités.
  • Communiquez aves les organismes communautaires comme l’Association pour   l’intégration communautaire, Personnes d’abord, les agences d’emploi et les  ministères gouvernementaux.
  • Parlez à des amis, des contacts personnels et des membres de votre association. Il y a peut-être quelqu’un qui connaît des gens ou des familles ayant une personne avec  un handicap.
  • Bien sûr , vous pouvez toujours laisser savoir au monde que vous êtes prêts!  Des  messages d’intérêt public, des affiches et le « bouche-à-oreille » sont des moyens  efficaces.

 

 

 

 

inclusiontoolkit.com